Ma belle vie

Un feu sur le bord de la grève avec la famille, c’est pas mal ma conception du bonheur. Pas d’obligation, juste regarder le feu, manger des guimauves, des saucisses pour mon ado, des toast pour ma belle-mère. Un peu de chialage parce que « le vent change de bord pis la boucane va dans face à quelqu’un », lol!

J’ai pas besoin d’un voyage à Bali, d’une méga maison et d’une voiture de luxe. De toute façon, je suis pas une fan des pays chaud, je préfère la marche paresseuse dans un pays au climat similaire au nôtre avec une petite laine sur les épaules. Une grande maison? C’est beaucoup trop long à nettoyer, pis une femme de ménage c’est pas une option, je repasserais derrière elle! La voiture de luxe? Elle va probablement m’emmener du point A au point B comme mon bon vieux véhicule!

Sûrement que certaine personnes en moyens ne sont pas d’accord avec moi. C’est ben correct. C’est le sel de la vie!

J’aime savoir que je peux accepter une invitation sur le pouce parce que j’ai déjà fait tout ce que j’avais à faire à la maison. Ménage, entretient…

C’est petit chez nous. Mon mari vous dirais que je suis la reine du « je donne on en a pas besoin » et « on a pas de place pour ça ». Je n’aime pas l’encombrement. Attention, on est pas minimaliste, loin de là…à mon grand désespoir d’ailleurs. Je trouve tellement qu’on a trop trop trop d’objets chez nous. Avec les enfants, c’est presque un incontournable. Vous devriez voir la salle de jeux, j’ai assez de jouets pour « entertainer » une garderie! Mais bon, petit à petit les enfants grandissent et on se départi de certaines choses.

Alors le bonheur, en fait je n’aime pas vraiment ce mot, il est devenu un peu trop idéalisé à mon goût. Alors allons-y avec ma conception d’une belle vie, c’est que notre petit chez nous nous permet de profiter de tout le reste! Passer du temps avec la famille, les amis, partir pour une journée ou plusieurs sans stresser.

Une belle vie c’est quand mon mari revient du travail et qu’il peut profiter de la soirée parce que tout est fait. Oui, parce que je ne travaille pas, mais surtout parce que c’est pas long de faire l’entretient chez nous et on fait tout à mesure, c’est le secret! Pas d’accumulation de tâches!

(Ok ici j’entend mon mari qui me dit de et je cite: « vider ma boule à marde » qui se trouve à être mon ancien composteur. La ville fait le compostage depuis presque un an et j’ai toujours mon ancien composteur…Lol )

 

 

2 commentaires

  1. Mylene dit :

    Notre conception du bonheur se ressemble vraiment!J’essaie d’épurer de plus en plus moi aussi et un de mes « tocs » est ….les livres!!! Je ne peux m’empêcher d’en acheter!! Et je ne les lis pas tous!! J’arrive pas à suivre le rythme des mes acquisition!!!! Lol.Moi aussi je préfère la petite laine aux grosses chaleurs humides estivales…lol je fais aussi mon compost, même si la ville s’en occupe aussi! Lol

    Aimé par 1 personne

    1. C’est drôle ça, moi aussi j’achetais des livres de façons compulsive avant! Quand j’ai commencé à m’intéresser à l’environnement et que j’ai su combien de coupes d’arbres et d’eau ça prend pour faire des romans, j’ai commencé à lire numérique. En plus les auteurs ne perdent rien et ça me coûte moins cher! 🙂
      Et aussi dans mon désencombrement j’essaie de pas rentrer de nouveaux objet chez nous. Déjà que j’ai pas trop de contrôle sur ceux que rentre mes enfants…lol.

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s