Les cadeaux

Je me trouve dans une drôle de situation. Noël approche et l’automne comporte son lot d’anniversaires dans ma famille. Avec ces événements viennent les cadeaux. Alors là je suis vraiment dans l’embarras. Je suis rendue à l’étape ou à chaque fois que je dois faire un achat, que ce soit alimentaire ou autres, l’emballage me pose un problème. Je suis rendu là ou le recyclage est de moins en moins une option.

Je m’explique, hier soir j’avais un souper de filles. J’ai choisi d’apporter des fruits et une fondue de chocolat. Le chocolat vient dans une conserve en métal, les fruits…à ce temps-ci, à l’intérieur de barquettes recyclables pour les petits fruits et les autres en vrac et on a mis ça sur un papier parchemin compostable. Mais tout le long que je revenais du marché, je me disais que j’aurais dû acheter des fruits qui ne viennent pas en barquettes. Mais des fraises, framboises, mûres..c’est tellement bon avec du chocolat! Des bananes, ça fait une belle empreinte de carbone…mais ça aussi c’est bon avec du chocolat. Est-ce que je dois me priver (et ma famille par la bande puisque c’est moi qui fait les achats et la cuisine) de tout ce qu’on à l’habitude de manger et qu’on aime? Oui on essaie de manger de saison et ça aide, mais ça se peux-tu des fois que je déroge? C’est pareil avec TOUT les achats que je dois faire maintenant, il y a un petit mobius sur mon épaule qui me souffle que je ne devrais pas…

Le problème, c’est que plus je m’informe sur le zéro déchets, plus j’avance dans le processus, plus le sentiment de culpabilité grandit quand je fais mes achats. Déjà notre poubelle est maigre, le recyclage a réduit de moitié. Mais quand vient le temps d’offrir des cadeaux, je sens que ma culpabilité va exploser!

Les enfants font des listes, les adultes aussi. J’ai tâté le terrain pour offrir des « kits » zéro déchets débutants. Pas vraiment une bonne réception. Est-ce que je vais être celle qui va à l’encontre du désir des gens pour leur fête/Noël? Je magasine déjà dans le seconde main, quand je trouve pas j’essaie d’acheter sans emballage si c’est possible, mais après, on fait quoi? On répond qu’on donne pas de cadeaux parce que c’est contre nos valeurs? Ishhh. Je vois déjà la dispute avec mon mari et la face des gens concernés!

Je suis comme dans une impasse. Je n’ai pas de problème avec les emballages cadeaux, j’ai trouvé une technique japonaise d’emballage qui utilise du tissus. Le Furoshiki. J’utiliserai du tissus pour les petits cadeaux et je passerai le reste de mon rouleau de papier kraft pour les autres. Si vous voulez voir des techniques d’emballages avec le tissus, allez sur mon Pinterest pour en trouver.

Je dois trouver une raison de me déculpabiliser ou trouver une solution aux cadeaux. Donner des sous n’est pas une option, c’est juste pelleter mes vidanges dans la cour du voisin. J’ai lu le dernier post de The Rogue Ginger ce matin et là, je feel encore plus coupable… Elle suggère de prendre les déchets que l’on génère et de les renvoyer à l’entreprise qui les produits en leur demandant de revoir l’emballage pour quelque chose de plus vert. Tout pour m’aider…

Alors, objectif fin 2016, trouver des solutions pour les cadeaux quelle dois offrir pour ne pas générer un party de déchets.

2 réponses à « Les cadeaux »

  1. Salut, ton post m’a rejoint parce que j’ai eu à peu près la même réflexion récemment. Je pense qu’on ne peut malheureusement pas s’attendre à ce que les autres nous suivent dans le chemin qu’on a choisi de prendre. Ici, en Amérique du Nord, la période des fêtes et l’achat démesuré de cadeaux ça va ensemble, et malheureusement la plupart des gens sont conditionnés à ça. Ils s’attendent à en donner, ils s’attendent à en recevoir et quand on participe pas on passe pour la personne plate qui aime pas Noël (en tout cas c’est comme ça que je me sens des fois). Pour ma part, j’essaie de garder ça simple, réduire l’emballage au maximum, donner des cadeaux en bois ou des livres à ma fille de six ans, un ou deux cadeaux maximum, des choses qui vont durer. Et j’essaie de conditionner les grands parents pour qu’ils fassent pareil (c’est pas facile…). Pour ma plus vieille qui est en appartement, l’an dernier je lui ai donné un panier avec des produits bio; miel, huile, savons, etc. (c’est pas du Zéro déchet, mais c’est quand même mieux pour l’environnement) ou donner des cartes cadeau pour aller au restaurant ou au cinéma. En tout cas, je te souhaite bonne chance, l’important c’est de ne pas se décourager. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce beau commentaire! Tu as raison, les fêtes en Amérique du nord est souvent synonyme de démesure et j’ai longtemps fais parti de ça. J’essaie de réduire au maximum. Ce n’est pas facile, mais petit train va loin 😉
      L’idée de cadeaux maison comestible ou d’activités est excellente! J’ai d’ailleurs commencé à la mettre en pratique. Continuions sur notre lancée, ça inspireras surement des gens autour de nous et à la longue nous en serons tous gagnant. 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :