Les jujubes 😉

Le frère de l’ami de mon fils s’est blessé cette semaine. Donc mon grand s’informe de ce que ce dernier aime comme douceurs et « des jujubes ! »est la réponse, alors va pour des jujubes! Le problème, acheter des jujubes sans emballage dans ma municipalité…je me creusais la cervelle quand mon fils me dit « ben maman! La Zone bonbons au dépanneur! ». Le Bulk barn est un peu loin pour acheter des bonbons, alors va pour le dépanneur.

Je prend mes pots et go au dépanneur. La Zone bonbons, ne fonctionne pas avec une pesée. Ce sont des petits contenants de plastique que les enfants remplissent et ils paient un prix fixe. Donc avec la caissière on s’est mis d’accord sur quel format se rapprochait le plus de mes pots et j’ai fais mon remplissage.

Toute cette histoire pour dire que si ça vous dis de réduire vos déchets, mais que vous trouver que ça peut être difficile, vous avez raison. C’est pas toujours évident, mais ce n’est pas le Kilimandjaro non plus, c’est surtout une question d’habitude. Il y a un an vous m’auriez dit que j’irais acheter des bonbons au dépanneur avec mes pots. Manger de la crème glacé avec mes bols et que je trimballerais des pailles en inox et des serviettes en tissus dans ma sacoches? J’aurais probablement ris!

Quand j’ai lu le livre L’art de la simplicité de Dominique Loreau il y a dix ans je me suis dis qu’elle était chanceuse, que c’était un objectif irréalisable pour moi d’atteindre un mode de vie comme ça. Quand j’ai lu le livre de Béa Johnson il y a trois ans, je ne pensais jamais être capable de me lancer dans le projet! Je me disais que ce serais une guerre sans fin avec mes hommes et mon entourage…

J’ai donc sans m’en rendre compte, lu sur le sujet tout ce que je trouvais. Commencé à changer de petites habitudes, arrêter d’acheter tout et n’importe quoi… En fait, ce que je tente de vous écrire, c’est que réduire est possible pour tous! Je ne suis pas zéro déchets, mais on a réduis considérablement ces derniers, ainsi que le recyclage et même le compost! On ne met la poubelle au chemin qu’une fois par mois et demi et le bac n’est pas à moitié. On ne gaspille pas autant de nourriture qu’avant. Alors si vous aimeriez faire votre part, mais que vous vous dites que ce n’est pas possible, je vous répondrai de changer un geste à la fois. Que ça peux prendre des années avant que ce soit à votre goût, mais que tout les geste compte comme vous dirais une blogueuse que j’ai connu hier 😘.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s